L’autoconsommation

Qu’est ce que l’autoconsommation ?

Vous consommez en temps réel ce que vous produisez, grâce au panneaux solaires et à l’onduleur, mais EDF reste votre principal fournisseur en électricité. L’installation solaire fonctionne en parallèle de l’installation d’EDF.

Comment ça marche ?

Comme expliqué dans la partie qu’est ce que l’énergie solaire, cette dernière fonctionne grâce aux rayons du soleil qui sont captés par les panneaux. L’énergie est donc produite en journée. Le soir ou pour les jours avec moins d’ensoleillement seul le réseau EDF pourra être utilisé.

Si vous consommez plus que ce que vous produisez, le complément sera automatiquement injecté par EDF. Mais si à l’inverse vous produisez plus que ce que vous consommez, 2 possibilités s’offrent à vous :

  • Injecter le surplus de votre production sur le réseau EDF gratuitement
  • Revendre votre surplus à EDF, mais pour cela il faut avoir signé une convention avec EDF (à notre avis, le jeu n’en vaut pas la chandelle).

En cas de coupure électrique, cette installation solaire ne permet pas d’avoir de l’électricité. Il y a une sécurité sur l’onduleur qui coupe automatiquement en même temps que le réseau EDF, permettant ainsi aux agents d’intervenir en toute sécurité.

Quels avantages pour cette installation ?

En changeant vos habitudes, vous économiserez sur vos factures d’électricité et vous participerez à la sauvegarde de notre planète en utilisant une énergie verte et renouvelable. Ne négligeons pas non plus le coût de l’installation qui sera vite amorti.

Comment ?

Aujourd’hui la grande majorité de nos appareils électroménagers ont des programmes différés. Au lieu de faire tourner la machine à laver le soir, programmez la pour le midi, ainsi elle consommera votre propre énergie. De même si vous avez une piscine, prévoyez de faire tourner le moteur en journée.